bourgneuf4.jpg
bando-logo-blanc.png

UN PEU D'HISTOIRE

 

Bienvenue sur l’ancienne capitale du sel, port le plus important de l’Atlantique pour le portage du sel.

 

L’aménagement des salines commença dès le 3ème siècle après J.C.

Qui apporta la technique sur nos côtes ? Les populations locales avaient-elles découvert ce procédé ?

 

La conquète romaine nous incite à croire que le savoir faire s’est dévéloppé durant cette période, toujours est-il que notre marais est façonné de salines depuis plus de 1700 ans.

Témoins ces marais salants qui fonctionnaient non loin du littoral et qui sont aujourd’hui retirés d’une bonne dizaine de kilomètres du lit de la mer…L’envasement a contribué à prolonger le travail de la conquête de l’homme sur la mer ; le chantier industrieux de l’aménagement de ces salines dura du IXème siècle au XVème siècle.

 

La gabelle ; l’impôt sur le sel, permit elle aussi à contribuer à l’aménagement du territoire de marais, en salins. Pour s’acquitter de l’impôt, l’achat du sel était obligatoire, tant en zone de production ; qu’en zone plus éloignée et beaucoup plus éloignée (zone franche, zone de petite gabelle, zone de grande gabelle).

 

Le port de Bourgneuf connut son âge d’or à partir du XIII ème siècle. Les villes de La Hanse Hambourg et Lübeck créèrent une alliance comptable basée sur un système d’échange (actif, passif) de denrées alimentaires, mais aussi de draperies, oeuvres d’art, faiënces etc…et étendirent leur alliance aux villes littorales, et aux villes avec lesquelles les échanges furent fructueux. Bourgneuf entra ainsi dans l’alliance hanséate du fait de ses salines et aussi de la facilité d’accès au mouillage des navires venus du Nord de l’Europe dans son port qui jaugeait alors 25 mètres de fond à haute mer. Le hâvre qu’offrait cette baie à cette époque, n’a plus rien à voir d’avec la morphologie que nous lui connaissons de nos jours. La Baye de Bretagne n’avait aucune prétention, juste en son état et grâce à ses ports dont celui de Bourgneuf (le plus important de la Baye), nous étions sur le site le plus important de production de sel d’Europe. Un peu plus de 50,000 ha de zone aménagées pour les marais salants.

 

Le déclin Les salines furent abandonnées du fait de grands facteurs sociaux. La Révolution Française, Les Grandes guerres, La Révolution Industrielle…et l’envasement, toujours l’envasement.

 

1969-1970 dernier paludier à tirer le sel sur un marais salant quasi en friche. Puis la fin.

L’état des lieux en 1998, est très parlant. Un seul paludier sur le Marais Breton à Beauvoir sur mer qui récolte gros sel, fleur de sel et salicornes Installé depuis 1997.

 

A Bourgneuf en Retz, je ferai la première récolte en 2001. Le vannage de Millac ne sera aménagé et fonctionnel quà partir de 2004. Depuis je récolte tous les ans le fameux cristal de mer qui partait vers le nord de l’Europe.

LA BAIE DE BOURGNEUF EN 1695
baye-bourgneuf.jpg
LA BAIE DE BOURGNEUF EN 1755
bourgneuf-1755.jpg
LE MARAIS DE BOURGNEUF EN 1960 et 2015
1960-2015.png
LE MARAIS DE BOURGNEUF EN 2020

Cliquer sur les logos pour agrandir

Carte-2020.jpg